L'École Méditerranéenne du Massage et de l'Écoute

« Éveiller le thérapeute en chaque masseur qui sait écouter... »

L'ÉMMÉ gagne sa notoriété par une formation rigoureuse en massage prioritairement. Massage résolutif musculaire et massage énergétique d'alignement, techniques comptant pour le MASSAGE FONDAMENTAL, lequel terme implique in fine le triple impact : mécanique, énergétique et psychique : c'est la clé de l'Art du Massage

Et on peut légitimement se poser la question : pourquoi l'écoute ?

La réponse se trouve au cœur de la pédagogie de l'ÉMMÉ avec la conscience du toucher. En effet, celle-ci ouvre de réelles et nouvelles perspectives en privilégiant le "massage-écoute" qui permet de capter par les mains l'ÊTRE dans sa dimension spatiale, bien sûr, mais aussi et surtout selon sa manifestation temporelle c'est à dire vibratoire somatique. Rappelons au passage que le tympan est fait du même épithélium que la peau.

Grâce à la posture d'écoute développée durant son cursus de formation, le praticien sait se rendre disponible aux perceptions tactiles et à leur neuro-sensorialité en "débranchant" les filtres culturels et intellectuels de son mental scrutateur. Par ailleurs, le massage en apprentissage collectif, c'est à dire donné autant de fois que reçu, émousse la tendance au particularisme de l'égo et le familiarise avec l'humilité. Ainsi s'obtient le clivage entre une conscience touchante proche du cœur et un mental analytique avide d'informations au bénéfice de cet ego : deux niveaux de récéptivité qui, à force d'expérience et de persévérance, s'avèreront un jour utilement complémentaires.

 

Apparaît dès lors, par ce type d'apprentissage, le facteur développement personnel ; facteur qui va encourager le masso-praticien à briguer le registre de masso-thérapeute ; puis qui va pouvoir éveiller en lui la vocation de thérapeute : celui qui  PREND SOIN DE L'ÊTRE en ramenant à l'unité le corps, l'énergie et l'esprit. Le "massage-écoute" est une pratique absolument formatrice.

 

La singularité d'une telle pédagogie, qui peut paraître complexe, présentée ici en quelques lignes, s'inspire de l'évolution de carrière d'un praticien du corps enseignant, spécialisé en massage mécanique et énergétique. En tant que kinésithérapeute focalisé sur la colonne vertébrale, il constate par la pratique régulière une augmentation progressive du "temps de parole" dans la durée des séances individuelles. Peu à peu, les déviations et blocages vertébraux s'accompagnent, devant ce praticien à l'écoute, d'évocations de problèmes existentiels, de confessions spontanées, de prises de conscience lumineuses, etc...  Écarts, déviations et redressements de l'axe du chemin de vie. Psychoénergétique.

L'expression double-écoute traduit le fait d'écouter en même temps à deux niveaux : par la main d'une part, par l'oreille interne d'autre part ; il y aura ensuite à gérer la confrontation des deux perceptions. On atteint là une des prérogatives du thérapeute, abordée dans l'enseignement de l'ÉMMÉ. 

Après avoir formé dix promotions de massopraticiens et massothérapeutes, et pour mieux répondre à la forte composante de développement personnel dans sa pédagogie, l'école se transporte en retrait du littoral méditerranéen, dans les terres paisibles du Dauphiné, au cœur d'un environnement inspirant avec la nature souveraine. La qualité du silence est aussi inspirante pour l'écoute...

Un délai de cinq ans s'est imposé, avec des travaux conséquents, à mener en harmonie avec la dimension spirituelle du projet, avec le respect dû à la noblesse du lieu, et selon la conduite écologique.

Objectif majeur : assurer l'immersion totale aux élèves-stagiaires ; réunir les conditions nécessaires pour élever l'écoute à l'octave supérieure.

clé de l'Art du massage

la conscience du toucher

 posture d'écoute

la vocation de thérapeute

psychoénergétique

double-écoute

octave supérieure

« Masser et amener, ou ramener, le corps à sa masse, à son tout, à son intégrité.

Et si l'écoute s'en mêle, alors le corps va pouvoir raconter dans sa langue : comment assumer l'être »

Qui est Christian Delmas ? Masseur-Kinésithérapeute diplômé de l'EFOM, Paris, en 1968, puis Cadre-enseignant certifié à l'École de Kinésithérapie de Montpellier, il transmet l'esprit du massage de son premier maître le docteur Boris Dolto. Tant et si bien que la séance donne bientôt une place au temps du dialogue, car toucher le corps en conscience fait que l'on reçoit un autre appel de la personne, il faut donc faire le point. La clientèle, adepte de l'homéopathie, aide de son regard et de sa sensibilité. Puis apparaît un second maître professionnel : le docteur Alfred Tomatis, médecin ORL, thérapeute et chercheur, qui va enseigner où se situe la clé de l'écoute. Une fois prise en considération l'oreille interne avec sa connexion à tout l'arbre nerveux, le nerf vague conduit notre praticien jusqu'à la clé de l'écoute : le cœur, en sa dimension physique énergétique et psychique. Bien sûr dans ce rapide tour d'horizon — jamais deux sans trois — on attend le troisième maître... Là est l'objectif : éveiller le thérapeute en chaque masseur qui écoute, ce maître intérieur qui attend... Comme dit le sage : « Quand l'élève est prêt, le maître apparaît ».