EPTO
La pratique de l'assise sur tabouret oscillant verticalise le tronc en harmonisant l'ensemble bassin-colonne-crâne, mécaniquement et énergétiquement. La qualité de la posture ainsi obtenue incline naturellement à l'écoute profonde, d'où une incidence psychique et par là une ouverture au développement personnel et spirituel. Écoute Profonde sur Tabouret Oscillant.

Oreille interne
Cette pratique de l'assise mouvante impose au bassin de maintenir, par ajustements répétitifs une position moyenne du centre de gravité du corps qui focalise le réglage des réflexes de rattrapage d'équilibre. Les genoux sont écartés, les deux pieds formant au sol avec le pied du tabouret un triangle de sustentation. Avec un bref entraînement les ré-ajustements gagnent en précision et les déséquilibres deviennent à peine perceptibles.
Le placement du bassin, habituellement intégré dans des positions du corps globales et automatiques, doit ici être conscientisé particulièrement et arrêté dans une position d'équilibre antéro-postérieur. Cette situation influence favorablement l'empilement des vertèbres. L'empilement attendu doit entraîner une compression répartie également sur chaque disque intervertébral, et permet à la tête de garder sa liberté d'orientation dans l'espace. Concernant le positionnement de la tête, un repère anatomique sur le visage vu de profil permet de préjuger de la position efficace de l'oreille interne, qui abrite les organes de l'équilibration, de l'orientation et de l'audition. On visualise une ligne horizontale joignant le coin postérieur de l'œil à l'implantation supérieure du pavillon de l'oreille. (1)

Schéma corporel
Le Tabouret Oscillant soumet le tronc à des légers déséquilibres dans toutes les directions, ce qui implique un exercice constant des capteurs de posture, des centres d'équilibration et d'orientation ainsi que des organes effecteurs : muscles et articulations. Ces constants rattrapages réflexes définissent au niveau du schéma corporel une image de verticale du tronc en trois dimensions. La conscience corporelle bénéficie ainsi d'une référence pour la verticalité de l'axe rachidien. À la face antérieure du tronc, l'installation dans l'assise s'accompagne d'une sensation d'ouverture de la poitrine avec une légère ascension du sternum et d'écartement des clavicules et des épaules.

Auto-grandissement
Une particularité du tabouret oscillant vient ajouter un bénéfice supplémentaire : l'auto-grandissement de l'axe vertébral. L'appui au sol se faisant par une pointe métallique effilée, les oscillations engendrées sont infimes et font réagir des muscles, plaqués contre la colonne, qui ont la particularité de réagir à des mouvements de moins de trois degrés d'amplitude. Par leur action en relai de vertèbre en vertèbre ils font s'étirer la colonne qui grandit de quelques millimètres. On notera au passage cette caractéristique des muscles extenseurs : ils sont en connexion étroite avec la cochlée, principal organe analyseur de sons de l'oreille interne. L'expression "sursauter au moindre bruit" corrobore ce fait. Ainsi nous trouvons la corrélation de trois éléments : oscillation de l'axe de verticalité, vigilance (écoute attentive), centre d'équilibration (oreille interne). La vigilance assimilée à une écoute attentive devient par l'entraînement une écoute de type subliminal, assimilable à un réflexe de surveillance de type cybernétique.

Posture d'écoute
Le tabouret oscillant va donc aider à développer la posture d'écoute en tant que posture à la fois physique et psychique. Cette écoute subliminale intégrée en réflexe, que l'on considèrera comme une écoute corporelle va constituer le socle de la posture d'écoute avec ses différents niveaux de captation : écoute auditive des sons environnants, écoute du langage, écoute empathique, écoute du silence, écoute profonde. La frontière entre ces deux derniers niveaux est franchie lorsqu'il y a perte de toute image sonore et visuelle, soit passage en inconscience.

Un cordon
Chacun des niveaux d'écoute que déploie la posture d'écoute correspond à un plan de conscience. Bien que la notion d'écoute profonde se contrarie avec celle d'élévation de conscience ce n'est qu'affaire de mots et d'images, profondeur ou hauteur ici traduisent que l'on s'éloigne de l'espace-temps immédiat.
Point important, dans la pratique de l'écoute profonde sur tabouret oscillant (EPTO) l'écoute subliminale, seuil minimum de conscience, ou infra-conscience, constitue un "cordon" qui nous tient relié à cette immédiateté de l'espace-temps, ou de l'incarnation. Ce "cordon" infra-conscient empêche les risques d'égarements, de mirages, au pire : d'incorporations, dans des dimensions aléatoires qui n'apportent rien d'utile à l'exercice. C'est ce que peut parfois rapporter la méditation spontanée si, lors du retour en conscience de veille, la faculté de discernement n'est pas mise en jeu. Le thérapeute recueille ce type de témoignages.

Lotus
La posture du lotus fréquemment présentée comme idéale pour la méditation, ou en tant que mise en condition parfaite pour méditer, produit une fixation du bassin propice à la verticalisation du complexe bassin-colonne-tête et à l'alignement des chakras, les centres psychoénergétiques. L'énergie peut monter et descendre aisément. La littérature du yoga mentionne le phénomène de lévitation associé à cette posture maintenue une certaine durée par un adepte avancé. Le pratiquant parvient à échapper en partie à la force de gravité, le corps s'étire vers le haut  ; il peut même se produire un décollement des membres inférieurs et du bassin au-dessus du sol. Ce phénomène répond à un puissant travail de concentration et d'élévation spirituelle ; il peut être dû, par ailleurs, à une performance de fakirisme, témoignant d'une grande maîtrise énergétique du corps. Toujours est-il qu'une lévitation a minima est fréquente au dire des initiés du yoga ; par  ailleurs l'élévation des bras, ou même la simple tendance, se voit relativement souvent en séances de groupes de méditants. Le tabouret oscillant, par l'auto-grandissement, permet d'amorcer un début d'allègement par rapport à l'attraction terrestre.

Centre sacré
Pour les occidentaux, et selon l'observation du thérapeute psycho-corporel, la posture du lotus intégrale est de prime abord difficile à réaliser correctement, notamment chez l'homme, contrairement à la femme, plus laxe sur le plan articulaire. Bien souvent on esquive la véritable posture en s'asseyant en tailleur. C'est le bassin qui pose problème. De fait, l'éducation impose très tôt à l'enfant la position assise sur un siège ; psychologiquement chez l'adulte, le développement de l'image du père chef de famille responsable et omnipotent s'ajoute à l'enjeu d'une sexualité fondée sur la performance à tout prix ; ces facteurs conditionnent une zone du corps "gauche" et malhabile. Cette région du corps peut être même niée dans le schéma corporel avec certains contextes d'éducation religieuse. Psychanalytiquement la zone du bassin, qui comprend le centre, ou chakra, sacré — en référence à l'os du sacrum — et le centre coccygien, ou chakra racine, est chargée du passé, et on peut dire du passif, archaïque de toute la civilisation occidentale à prévalence masculine. Passif dont les générations du XXIème siècle vont peu à peu se libérer, à leur grand avantage. On notera au passage que dans la religion musulmane, la prière mahométane constitue un excellent exercice d'entretien de la mobilité du bassin.

Bassin androïde
Quand la souplesse est acquise elle doit être absolument entretenue au risque de redisparaître, sauf si l'individu a "grandi" entre temps en se débarrassant de la charge trans-générationnelle. En clientèle, au travers des séances psycho-corporelles, des estimations statistiques approximatives donnent, chez les hommes environ 20% de bassins aptes pour aborder aisément l'apprentissage de la posture du lotus, et chez les femmes le rapport inverse, soit 20% environ de bassins à tendance androïde, donc raides. Données purement schématiques.
Que se passe-t-il chez l'occidental moyen qui ne réalise pas correctement la posture de lotus ? Il n'obtient pas la verticalisation et ne peut pas faire progresser le travail de développement ; la kundalini ne monte pas, les courants énergétiques ascendants n'ont pas la liberté, donc la fluidité nécessaire. C'est dans ce cas que le mental peut prendre le relai et dévier l'impact de la méditation avec des lubies, des déviations, tout comme une mauvaise digestion occasionne un cauchemar. Pour pallier l'inconvénient l'EPTO s'avère une solution bienvenue pour méditer en verticalisation, en alignement des centres.

Centre racine
La discussion est ouverte pour débattre de la pertinence d'avoir le bassin en contact direct avec le sol pour servir la montée des énergies depuis le centre coccygien, appelé le centre racine. La conception selon laquelle l'Occident est en figure de proue de l'évolution spirituelle — auquel cas le lecteur est en droit d'attendre une argumentation — nous fait dire que la conscience individuelle est prête à assumer totalement ce sevrage de l'attachement sensoriel du corps à la terre. L'être humain n'a plus besoin d'une "prise de terre" matérialisée. L'individu s'est constitué une racine mobile par sa conscience individuelle, il convoite à présent la dimension de l'Air. L'ère du Verseau c'est la conquête spatiale, la maîtrise du son, des ondes de toutes sortes ; à son niveau l'individu apprend beaucoup de la communication tout azimut, il se familiarisera avec la télépathie, emploiera communément la projection de conscience, un jour prochain il étudiera au lycée l'énergétique chinoise, la médecine psychique. Le symbole même du Verseau avec les deux lignes ondulées , son enseigne, son logo, dévoile son programme sous nos yeux... Le tabouret oscillant symbolise exactement cette notion de racine mobile : et même à double titre : d'une part il est transportable, d'autre part il transmet le mouvement infime, comme la Terre, en perpétuel mouvement imperceptible...

Totem
Le but de l'Écoute Profonde sur Tabouret Oscillant est d'enclencher à court terme une verticalisation autant physique et énergétique que psychique. La verticalisation psychique résulte d'une forte concentration en conscience corporelle avec visualisation du totem, soit l'alignement des centres psycho-énergétiques. L'apprentissage intègre l'étude de ces différents centres avec la perception colorée de leur rayonnement. Bien que la littérature donne des échelles de couleurs de principe, en fait chaque pratiquant doit lui-même attribuer ou percevoir une couleur à chaque centre. Nous avons vu que la posture du lotus n'est pas toujours facile à réaliser pour un occidental ; le contrôle du bassin par le professeur est indispensable pour se fier à l'alignement obtenu. Le facteur oscillations du tabouret monopodal demande un certain temps pour dépasser le stade de l'apprentissage, ensuite, seulement, le tronc a gagné son émancipation par rapport à l'élément terre pour explorer l'élément air. Sur le plan ontologique cette relative séparation terre air préfigure la nouvelle ère : se distancier de la Mère — avec l'infime cordon de l'incarnation,— et mieux accueillir le Père, le divin, en soi.

 

 

————

 

 

(1) Schéma tiré de DIVINE PROPORTION, de Luca PACIOLI. Librairie du Compagnonnage.


 

 

moments d'écoute - 8
avril 2020 - CD